WATTIGNIES 1793

WATTIGNIES 1793

Les endroits des combats à Wattignies

La bataille de Wattignies eut lieu essentiellement le 16 octobre 1793 mais des combats préliminaires ont quand même eu lieu le 15 octobre donc la veille.  

Le 15 octobre 1793 c'est surtout la bataille de Dourlers qui a retenu l'attention.

La bataille comporte en fait deux champs de bataille,d'un coté les combats des lieux dits "Souvergeaux" et "Le Bois de Wattignies", de l'autre a environ 500 mètres les combats du lieu dit "L'Aumône"plus communément appelés "combats de Glarges".

IL faut rappeler que tous les lieux des combats ont sérieusement changés depuis 1793, l'arrachage de nombreuses haies ainsi que la transformation de prairies en champs ont modifiés le paysage et bien sur ne facilite pas la découverte des vestiges.

Au fil des années de nombreux vestiges ont été éliminés par les agriculteurs a juste titre considérant ces morceaux de fer ou de fonte( les boulets) comme des intrus.

Ces agriculteurs n'ont pas soupçonnés, et je les comprends, que ces vestiges avaient un intéret de mémoire pour l'histoire.

 


Le ravin de Souvergeaux
Le ravin de Souvergeaux :

Ici une photo prise le 31 juillet 2014 du plateau de Souvergeaux avec le ravin du même nom.

Les troupes françaises du général Duquesnoy ont gravis ce ravin pour attaquer leurs ennemis.


Le plateau de Souvergeaux
Le plateau de Souvergeaux :

Une photo du plateau de Souvergeaux prise le 31 juillet 2014, c'est ici que les troupes autrichiennes étaient positionnées lors de l'attaque des troupes françaises du général Duquesnoy.


La pature du 78 éme
La pature du 78 éme :

C'est dans cette prairie que j'ai baptisé "La pâture du 78 éme" qu'ont été retrouvés  trois boutons du 78 éme régiment d'infanterie deux en septembre et octobre 2010 et un le 16 octobre 2011.

La quiétude actuelle de cette prairie ne peut en aucun cas laisser transparaitre les combats au corps à corps qui ont eu lieu ici.

Les soldats du 78 éme régiment d'infanterie qui appartenaient à la colonne Duquesnoy se sont donc battus ici contre les soldats autrichiens du général Terzy.

Les soldats français venaient de derrière cette haie face à vous.

C'est dans la pâture située juste derrière la haie qu'a été retrouvé un quatrième bouton du 78 éme.


Lieu dit "Souvergeaux"
Lieu dit "Souvergeaux" :

Sur cette photo on aperçoit le champ de bataille coté "Est", le lieu dit "Souvergeaux", aussi appelé "Le Camp des Autrichiens".

Sur cette zone, de violents combats ont opposés les troupes françaises du général Duquesnoy aux troupes autrichiennes du général Terzy.

Les français sont arrivés par la haie visible sur la photo,derrière cette haie le lieu dit "Le Bois de Wattignies".


lieu dit "l'aumone"
lieu dit "l'aumone" :

Ici une photo d'octobre 2010 du champ du lieu dit " L'aumône" ou les combats avec la cavalerie autrichienne ont eu lieu.


Lieu dit L'Aumone coté Ouest
Lieu dit L'Aumone coté Ouest :

C'est dans ce champ et juste devant vous à environ 100 mètres qu'a été retrouvé un boulet de 8 français le dimanche 3 aout 2008 vers 11 heures.

Nous sommes ici en plein sur les combats appelés "combats du Try de Glarges".

 


Une autre vue du plateau de Souvergeaux
Une autre vue du plateau de Souvergeaux :

 C'est sur cet ancien champ transformé en pâture il y a peu de temps que les autrichiens ont été repoussés après les combats des lieu dits " Le Bois de Wattignies" et "Souvergeaux" et du ravin du Stordoir.

De nombreuses balles de mousquets ainsi que des biscaïens et aussi un chien de fusil ainsi qu'une chaudière de pipe ont été retrouvés.

Une grande quiétude règne, et il est difficile d' imaginer que nous sommes sur un ancien champ de bataille.


Le plateau de Souvergeaux
Le plateau de Souvergeaux :

Ces paisibles vaches ne peuvent pas soupçonner un instant qu'elles broutent l'herbe d'un champ de bataille.

 C'est sur cette zone que les soldats français ont repoussés les autrichiens après les avoir attaqués au lieu dit "Le Bois de Wattignies".

De nombreux biscaïens ainsi que des balles de mousquets ont été retrouvés sur cette zone indiquant des combats intenses et aussi le chien de fusil du jeudi 03 juillet 2008.

Pour votre compréhension, les français ont attaqués du ravin visible à droite de la photo vers l'endroit ou sont installés ces paisibles bovins.


Le ravin du Stordoir coté "Est"
Le ravin du Stordoir coté "Est" :

Cette photo montre le lieu dit "Le ravin du Stordoir" et la flèche rouge indique l'emplacement ou a été retrouvé le 1er février 2008 un boulet autrichien de 6.

Ce boulet de 6 autrichien a été tiré sur les troupes françaises du général Duquesnoy qui a attaqué le lieu dit "Souvergeaux" par l'Est.

Sur la partie "Est" de ce ravin nous avons, pour le moment, retrouvés  trois boulets:

Un boulet de 4 français

Un boulet de 6 autrichien

et donc un autre boulet de 6 retrouvé le vendredi 1 er février 2008.


Lieu dit " Souvergeaux" coté Sud
Lieu dit " Souvergeaux" coté Sud :

Sur cette photo, vous faites face à une partie des assaillants français, sur la gauche derrière la haie le lieu dit :"Le Bois de Wattignies", autre endroit de l'attaque française. 


La voie des neufs viviers coté sud
La voie des neufs viviers coté sud :

C'est à cet endroit qu'ont été retrouvés trois boulets de 4 français.

Donc un le samedi 25 aout 2007 et deux le dimanche 6 janvier 2008.

Ce champ a permis aux soldats de la colonne principale Jourdan Carnot d'accéder au champ de bataille du lieu dit "L'aumône", la découverte de ces boulets de 4 nous permet de savoir que des combats se sont bien déroulés à cet endroit.


Une autre photo du lieu dit "Le Bois de Wattignies"
Une autre photo du lieu dit "Le Bois de Wattignies" :

Je vous propose cette autre photo du lieu dit "Le Bois de Wattignies " prise le 1er mai 2007 pour son exceptionnelle qualité.

C'est ici sur ce champs que les affrontements entre troupes françaises et autrichiennes ont été les plus violents,  les français ont accédés au champs de bataille par la haie que l'on aperçoit au fond de la photo. 


Lieu dit "La Voie des Neuf Viviers"
Lieu dit "La Voie des Neuf Viviers" :

Nous sommes ici a la limite Sud du village de Wattignies, les français de la colonne Carnot Jourdan sont arrivés par la, le petit bois que vous apercevez au fond de la photo est leur point de départ et s'appelle le lieu dit "Le Trou Colau".

Des boulets ont été retrouvés dans ce champ juste sous vos yeux.


Lieu dit "La Petite Couture coté Sud"
Lieu dit "La Petite Couture coté Sud" :

Nous sommes ici face au lieu dit "Souvergeaux" ou les autrichiens étaient retranchés, les français de la colonne Jourdan étaient en attente de l'attaque devant cette butte,ils l'ont remontés pour attaquer leurs ennemis qui se trouvaient a environ 300 mètres.

De nombreuses balles de mousquet ont été retrouvées devant la haie sur la droite de la photo.


Le Bois de Wattignies coté "Nord"
Le Bois de Wattignies coté "Nord" :

Une autre photo du lieu dit "Le Bois de Wattignies" coté "Nord",on aperçoit dans le fond de la photo une haie c'est par la que sont arrivés ,après avoir remontés le ravin du Stordoir, les soldats français de la colonne du général Duquesnoy pour attaquer leurs ennemis.


Le ravin du Stordoir coté "Est"
Le ravin du Stordoir coté "Est" :

Le ravin du Stordoir coté "Est" , cette photo représente très bien la difficulté pour les soldats français de remonter ce ravin pour affronter les autrichiens.

En haut de ce ravin le lieu dit" Le Bois de Wattignies" lieu ou étaient retranchés les autrichiens et en prolongement le lieu dit " Souvergeaux".


Le ravin du Stordoir coté "Nord"
Le ravin du Stordoir coté "Nord" :

Une autre photo du ravin du Stordoir situé a proximité de Souvergeaux,c'est dans cette zone qu'ont été retrouvés des boulets autrichiens de 6 et un français de 12, la plaque de shako ainsi que des biscaïens de différents calibres.

Cet endroit est charmant et totalement serein, il en allait tout autrement il y maintenant bien longtemps, un certain 16 octobre 1793.


Lieu dit "L'aumone"
Lieu dit "L'aumone" :

  Une autre photo du lieu dit : "L'aumône"situé sur la zone du lieu dit "Glarges".

  Les autrichiens étaient retranchés ici.


Le bois de Wattignies
Le bois de Wattignies :

Lieu dit " Le bois de Wattignies", de ce point haut géographique, les autrichiens pouvaient voir arriver l'ennemi.


Le ravin du Stordoir coté "Sud"
Le ravin du Stordoir coté "Sud" :

Les soldats français de la colonne du général Duquesnoy ont abordés ce ravin pour le remonter et attaquer les autrichiens au lieu dit "Souvergeaux". Des boulets ont été retrouvés au niveau des arbres au fond de la photo.


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser